Je me mobilise

Faisons-nous entendre

La FIPEQ-CSQ lançait récemment son manifeste des Intervenantes en petite enfance.
Vous êtes invités à le signer et à le partager grandement, en appui à la profession.

De plus, les intervenantes en petite enfance et les employeurs (CQSEPE) s’allient pour faire cesser le développement de nouvelles maternelles 4 ans.

« Nos services éducatifs à la petite enfance ont fait leurs preuves. D’autres provinces et d’autres pays viennent voir ce qu’on fait. On est un modèle depuis la création des CPE en 1997. Pourquoi détruire un si beau modèle quand on est enviés dans plusieurs provinces ? » Valérie Grenon, présidente de la FIPEQ-CSQ.
Donc, entre le 11 février et le 25 mars, notre fédération et ses tous ses affiliés vont parcourir 14 régions. Ceci, dans le but de recueillir des signature à la pétition demandant au gouvernement de « mettre fin au projet de déploiement universel des maternelles 4 ans et de se concentrer sur l’accessibilité et le renforcement des milieux déjà existants ».

Soulignons que cette pétition est marrainée par la députée péquiste Véronique Hivon et que ces efforts appuient la campagne #4ansnotreaffaire .

Le ministre déterminé
En entrevue, le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, a souligné la détermination du gouvernement à remplir sa promesse d’élargir la maternelle à tous les enfants de quatre ans. Il s’agit du « meilleur modèle » pour les enfants de quatre ans, en complémentarité avec les services de garde, a-t-il fait valoir.